« Retour en arrière
 

Le 2 Février, Jour de la marmotte.

Que nous réserve le restant de l’hiver selon Punxsutawney Phil.

Par Danny Champagne, Le Jardin Des Animaux

Le 2 février tous les yeux des Nord-Américains sont tournés vers la Pennsylvanie, afin d’entendre le verdict. Est-ce qu’il y aura encore six semaines d’hiver ou non ?

La légende du «Groundhog Day » me fascine beaucoup, pour trois raisons principalement.

La première, comme tous ceux de ma génération, le film « Le jour de la marmotte » avec Andie MACDOWEL et Bill MURRAY prend une place importante dans mes souvenirs. La deuxième, parce que je trouve cet animal très drôle par sa démarche, ses courses folles et son audace à regarder sur l’accotement de l’autoroute, les voitures passer à120 Km/h. La troisième, un peu gênant pour moi de vous raconter, j’ai tenu un registre de tous les marmottes de l’autoroute 30 il y a quelques années et ce pendant 3 ans. De la marmotte au kilomètre 145 à la hauteur de Verchère que j’ai baptisé « la Marmotte western » à la « Marmotte DeSoya » au kilomètre 83 près de Châteauguay.


Pour appuyer le fait que j’aime les marmottes, j’en ai même gardée une comme animal de compagnie à la maison… Elle hibernait dans un gigantesque aquarium rempli de foin ! (je vois dans vos yeux que vous me pensez fou !)


Moi et mon bébé Marmotte !

La mécanique du jour de la marmotte.


C’est un événement célébré en Amérique du Nord le 2 février. Selon la vieille tradition, ce jour-là (pas avant ni après), un comité observe l’embouchure du terrier de la marmotte. Si elle en sort et ne voit pas son ombre, l’hiver finira bientôt. Mais si notre petit mammifère, appartenant à l’ordre des rongeurs, voit son ombre et est effrayée par cette dernière, la marmotte s’enfuira rapidement dans son trou, et l’hiver continuera pendant six semaines.


L’origine de la légende.


C’est en l’Europe médiévale que le jour de la «Chandeleur » est apparu. Il s’agissait d’une fête chrétienne pendant laquelle on allumait des chandelles à minuit afin d’être purifié.


Selon une légende européenne, le 2 février, les hérissons prédisaient le premier jour du printemps, dépendamment du climat le jour de la Chandeleur. Les colons européens ont emportée avec eux cette légende lors de leur grande traversée. En l’absence du hérisson en Amérique du Nord, les colons donnaient le mandat et une lourde tâche à la marmotte, celle de la prédiction du début du printemps.


Les réserves de vives diminuent vers la fin de l’hiver, donc les colons attendent et espèrent un printemps précoce pour semer les grains. Toutefois, ils se rendent compte que la marmotte s’éveille plus tard dans l’année que le hérisson en Europe. En date du 2 février, l’hiver est habituellement chose du passé sur le continent Européen, mais les hivers canadiens sont beaucoup plus longs et arides. Cette tradition continue, malgré le fait qu’il est peu probable qu’une marmotte canadienne ose se pointer le bout du nez un 2 février.


Les rongeurs baromètres célèbres.


Phil : Punxsutawney, près de Pittsburgh en Pennsylvanie.


Wiarton Willie : Wiarton, en Ontario.


Brandon Bob : Du Manitoba.


Sam : Du parc de Shubenacadie en Nouvelle-Écosse.


Fred : De Val d’Espoir au Québec.


Mieux connaître la marmotte.


Nom Commun :
Siffleux, lorsqu’il ressent le danger, il siffle pour alerter les autres.


Taille :
45 à 65 cm


Poids :
2 à 9 Kg


Longévité :
4 à 8 ans


Période d’accouplement :
Mai


Gestation :
33 jours


Poids des petits à la naissance
: 30 g


Nombre de petits dans une portée :
3 à 5


Premier pas hors du terrier :
Généralement à la mi-juillet


Hibernation :
De 24 à 28 semaines

ajouté le 2 février 2011


« Retour en arrière

Questions ou commentaires

Laissez un commentaire ou poser une question

Facebook Twitter More...