« Retour en arrière
 

Sacré de Birmanie

Un félin sortit des légendes


Autre nom : Birman

Pays d’origine : France

Pelage : Poils mi-longs

Historique

D’apparition récente en Europe, ce chat a une origine encore mystérieuse. Des Anglais auraient ramené de Birmanie un couple de chats du soi-disant temple de Lao-Tsun. Une certaine Mme Leotardi, dans le midi de la France, aurait été la propriétaire de Poupée de Madalpour, chatte Birmane Seal point, exposée à Paris en 1926, dont les parents venus de Birmanie lui auraient été offerts par une certaine Mme Thadde-Haddish. En fait, les premiers sujets seraient issus du croisement d’un Siamois marqué de blanc à l’extrémité des pattes avec un chat à poils longs (Angora ou Persan) pratiqué dans les années vingt, dans la région de Nice.
Vers 1930, Dieu d’Arakan, mâle Seal point, est devenu la vedette des expositions. Après la Seconde Guerre mondiale, pendant laquelle la race avait failli disparaître, des infusions de sang Persan colourpoint eurent lieu pour limiter la consanguinité. En 1950, cette race prend le nom de Chat Sacré de Birmanie afin d’éviter toute confusion avec le Burmese, qui est la forme anglaise du mot Birman. Introduite aux Etats-Unis en 1959-1960 et en Grande-Bretagne en 1965 où elle fut reconnue, cette race, très prisée du public, connaît un grand succès.

Caractère

À mi-chemin entre le Persan et le Siamois, ce chat est calme, équilibré, ni passif ni exubérant. Il est sociable avec ses congénères et les chiens. Joueur, c’est un agréable compagnon pour les enfants. Mais il aime aussi la paix et la tranquillité. Doux, affectueux (et plus particulièrement les mâles), souvent un peu possessif, il ne supporte pas l’indifférence et encore moins la solitude. Sa voix est douce. À l’extérieur, il s’avère être robuste, sportif et grand chasseur. Son entretien exige un brossage quotidien pendant la mue. En période normale, un brossage et un peignage hebdomadaires suffisent.

Remarques

Mariages autorisés avec d’autres races : aucun.

Tête :

Forte, large, assez ronde. Un peu plus longue que large.Crâne assez arrondi.Front légèrement bombé.Joues pleines, pommettes haut placées, proéminentes. Nez romain, de longueur moyenne avec un stop défini, inexistant. Museau bien développé.Menton fort et ferme.

Oreilles :

De taille moyenne, aux extrémités arrondies, modérément à bien écartées, légèrement inclinées.Bien fournies à l’intérieur.

Yeux :

Grands, presque ronds, bien espacés. Couleur : bleu le plus foncé possible.

Cou :

De taille moyenne, bien musclé.

Corps :

Assez long, assez lourd (semi-cobby). Ossature forte, musculature puissante et ferme.

Pattes :

De longueur moyenne, fortes. Ossature lourde et musculature importante. Pieds ronds, fermes. Touffes de poils entre les doigts.

Queue :

De longueur moyenne, portée dressée. Fourrure en panache.

Robe :

Poil soyeux, mi-long à long sur la collerette, le corps, les flancs et la queue. Court sur la face et les membres. Peu de sous-poil. Robe pigmentée exclusivement aux extrémités ou points (masque, oreilles, pattes et queue) comme chez le Siamois.

Un bon contraste entre la couleur des points et le reste du corps est requis. La partie extrême des pattes est blanche, c’est le gantage. Ces gants d’un blanc absolument pur doivent s’arrêter à l’articulation ou à la transition entre les doigts et le métacarpe, qu’ils ne doivent pas dépasser.

Sur la face plantaire des pattes arrière, les gants se terminent en pointe (éperons) entre la moitié et les deux tiers de la distance séparant le gros coussinet du jarret.

Les marques foncées peuvent être :

Seal point (brun foncé)

Chocolate point (chocolat au lait)

Blue point (bleu-gris)

Lilac point (gris acier rosé)

Red point (roux)

Cream point (crème).
Le reste de la robe va du blanc au crème. Les coussinets sont roses ou roses tachetés de points de couleur.Les chatons naissent presque blancs. Les points et les gants n’apparaissent que vers l’âge de 1 à 2 mois. La couleur des marques et du corps n’est définitive qu’à l’âge adulte. La robe fonce également avec l’âge.


« Retour en arrière
Facebook Twitter More...