« Retour en arrière
 

Votre opinion sur les pitbulls

Le Jardin Des Animaux, animalerie sherbrooke

La Société protectrice des animaux (SPA) de Québec confie en adoption des pitbulls originaires de Sherbrooke, où ils sont interdits, car considérés comme dangereux.

À Québec, il n’y a pas d’interdiction spécifique à une race. Ce qu’on interdit, c’est de posséder un chien dangereux.

La SPA de Québec confie ainsi à l’adoption en moyenne une trentaine de pitbulls par année en provenance de Sherbrooke.

«Pitbull» ne veut pas nécessairement dire «chien dangereux», selon Denys Pelletier, le directeur général de la SPA de Québec, d’autant que les animaux qui passent par l’organisme sont stérilisés, ce qui les rend moins agressifs.

«Le moindrement qu’on a un doute sur le comportement de l’animal, on ne le met pas en adoption, a affirmé M. Pelletier. […] Un pitbull n’est pas nécessairement plus méchant qu’un autre chien, C’est toujours une question de comportement, de la façon dont il a été dressé par son maître, de l’environnement dans lequel il a été élevé. Alors, ce n’est pas la race elle-même qui constitue un problème.»

Même son de cloche du côté de Martin Godbout, vétérinaire comportementaliste selon qui les plus grands mordeurs au Canada, sont les chiens de race golden retriever, parce qu’ils sont en plus grand nombre.

«Je n’aime pas parler de race parce que, dans les années 70, on parlait des bergers allemands, dans les années 80, on parlait des dobermans, dans les années 90, on parlait des rottweilers et, là, dans les années 2000, ce sont les pitbulls. Ce sera quoi le prochain? Il y a toujours eu des races sur la sellette à cause de morsures chez les humains.»

Il ne faut surtout pas croire cela dit que tous les pitbulls sont des toutous inoffensifs. Certaines lignées ont été sélectionnées pour les combats de chiens et cela en fait des animaux dangereux parce qu’ils ne donnent pas d’avertissement avant d’attaquer.

«Quand on veut un chien d’attaque, on ne veut pas qu’il dise: “je vais t’attaquer”. La phase des menaces, on ne la veut pas. On veut qu’il attaque directement, un peu vicieusement. Dans le cas des lignées qui ont été sélectionnées pour ça, ça devient génétique.»

Un article sur les combat de chiens

https://www.lejardindesanimaux.com/blogue/10-ans-de-prison-pour-avoir-organise-des-combats-de-chien

Voici un reportage de TVA

http://fr.video.canoe.tv/video/1324045758001

 

 

 

Publié le 14 décembre 2011

Source TVA Canoé


« Retour en arrière

Questions ou commentaires

Laissez un commentaire ou poser une question

Facebook Twitter More...